La vérité ne sort pas de la bouche d’Internet – Guide pour vos recherches avant la rédaction

La recherche documentaire prend un temps essentiel chez les rédacteurs Web. Plus ou moins longue selon les sujets, et la spécialisation du rédacteur, c’est une phase à laquelle on n’échappe pourtant pas. Vérification d’une information, ajout de la donnée qui fait la différence, ou encore recherche d’une valeur ajoutée pour le contenu… La recherche documentaire fait partie intégrante du travail de rédaction. Elle comporte cependant des pièges, et c’est là que l’on se rend compte que faire des recherches est une véritable compétence.

Identification des sources

Les bonnes sources dans un domaine ne sont pas forcément les plus évidentes. Ce ne sont pas forcément les plus populaires et encore moins les plus partagées. Dans certains domaines, il est important de rechercher d’abord les sources pertinentes, avant de rechercher les bonnes informations. En effet, quand chacun retraite depuis plusieurs années les mêmes données, il n’est pas rare qu’elles soient déformées. Hors contexte, on peut même dire des choses inexactes, et c’est ce que l’on veut éviter à tout prix. C’est d’autant plus vrai lorsque le secteur pour lequel on travaille est très concurrentiel, puisque les publications en ligne sont très nombreuses et se ressemblent un peu toutes dans le fond. Mais c’est également le cas pour les domaines où la concurrence est faible. Les ressources en ligne seront souvent plutôt évasives, et on ne sait pas toujours bien d’où viennent les informations.

Chaque secteur dispose de ses sources. Repérez les noms des experts du domaine afin de parcourir leurs publications !
En ce sens, l’outil YourText.Guru permet l’identification des entités nommés liées à une requête sur un moteur de recherche. On peut alors voir les noms propres associés à son sujet.

La bonne pratique est d’identifier les sources validées par les professionnels du secteur d’activité pour lequel on travaille. Lors d’une mission sur la thématique des voyages pour pratiquer le golf, nous n’avons pas hésité à consulter directement les documentations fournies par la fédération française de golf. De la même manière, nos travaux pour les LegalTech nous poussent souvent à consulter les articles des revues spécialisées comme celles des éditions Dalloz. Pour gagner du temps, faites valider vos sources par le client !

Extrait de l’infographie YesMyPatent.com sur le prix du dépôt de brevet en France

« Demande à Google »

Voici une phrase que l’on cite souvent lorsqu’une personne nous pose une question qui nous embête, car elle nous montre qu’elle n’a pas cherché avant. Récemment deux conférences d’Olivier Andrieu sur la recherche vocale (Seo Camp’us Metz, et Yoodx 2018) m’avaient fait réaliser que de nombreux utilisateurs avaient tendance à prendre Google comme un moteur de vérité. À force de chercher une information sur Google, comme on le ferait pour un dictionnaire ou une encyclopédie, on finit par croire que Google dit la vérité. Les services de type Knowledge Graph et position 0, qui mettent en avant des définitions, achèvent de nous donner ce sentiment. Pourtant, les résultats de l’index de Google présentent une compilation de ce que d’autres personnes ont dit sur le Web. À qui se fier ?

Allez en bibliothèque !

Pour quelques euros par an, un abonnement annuel à la bibliothèque est sans doute un des meilleurs investissements que peut faire un rédacteur Web. En vous rendant au rayon concerné par le secteur d’activité pour lequel vous travaillez, vous aurez en un regard une vision sur les sources disponibles, et les sujets traités. C’est une catégorisation toute faite dans laquelle vous n’avez plus qu’à vous servir. Bien sûr, les livres ne disent pas la vérité non plus, selon qui les écrit, mais il est souvent plus facile d’identifier les ouvrages plutôt fiables.

De plus, avec un accès à la bibliothèque, vous avez souvent accès aux ressources normalement payantes, mais que la bibliothèque a payées pour vous. Je parle notamment des abonnements pour les revues scientifiques et spécialisées, qui permettent d’avoir des informations avec une très forte valeur ajoutée, qui feront la différence dans vos publications.

Pour gagner du temps, vous pouvez consulter en ligne les catalogues de votre bibliothèque pour savoir si des ouvrages pourraient vous intéresser. Au niveau national, je recommande d’utiliser la plateforme Sudoc, mais aussi Google Scholar, et Google Books. Vous pouvez aussi chercher sur Amazon ! De façon inattendue, c’est un outil dont je me sers régulièrement pour faire le tour des ressources existantes.

Fondatrice d'Assonance au parcours chaotique et sans regret : Webmaster à 15 ans > Physique-Chimie de Laboratoire > Économie & Social > Lettres Modernes > Logiciel Libre > Information-Communication > Arts-Appliqués > Journalisme > Contenus Web pour la télévision > Consultante SEO > Assonance.
Posts created 26

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut